Créations & Patrimoines - Logo

Notre site n'est pas disponible en version mobile.

Nous vous invitons à le consulter depuis votre ordinateur ou tablette pour profiter pleinement de toutes nos fonctionnalités

Créations & Patrimoines - Logo
  Retour au sommaire Expo03

Ce que le sonore fait au visuel

Château de Servières,
Marseille

Télécharger PDF

Image de la revue

« Si tu veux dessiner, ferme les yeux et chante ! ». Ce conseil poétique donné par Picasso, dit d’emblée ce que le sonore fait au visuel quand il en embrasse le projet. Mais ce sont les yeux grands ouverts que beaucoup d’artistes écoutent la radio dans leur atelier, d’autres travaillent en silence ! Qui saurait dire l’incidence de ce fait apparemment anodin sur la formalisation des œuvres ? Au-delà de cette situation Somme toute traditionnelle, il y a de nos jours, une prise de conscience poïétique des effets que les dispositifs sonores produisent dans le visible et quelles sortes de plasticités, ils sont susceptibles de provoquer. Nombre de créations, par le truchement d’objets ou de constructions, avec ou sans les moyens de la photo ou de la vidéo, de l’acoustique ou de l’électronique, ont parfois le sonore pour source. Certaines performances dont le corps est toujours le centre, prennent forme par l’expression de la voix ou dans des battements coeur. D’aucuns écoutent la rumeur des villes, le crissement des arbres, le bourdonnement des abeilles. Le paradigme ici ouvert est infini mais rigoureux : car ce qui importe, c’est la trajectoire créatrice du sonore vers le visuel et non l’inverse. Le son, pour une fois, sera donc ici premier.

Le lieu

Château de Servières,
Marseille
 

Les artistes

Koki Watanabé, Magali Sanheira, Jérôme Pierre, Atsunobu Kohira, Farah Khelil, Michaël Jourdet, Aurélie Herbet, Bill van Cutten, Charlotte Charbonnel, Anaïs de Chabaneix, Vincent Bullat, Filomena Borecká, Frédéric Kahn, Véronique Verstraete, Claire Chesnier